Vous avez dit crowdfunding ?

4
0 Flares Filament.io Made with Flare More Info'> 0 Flares ×

Dans le courant du mois d’août, je donnais un coup de main à la team de TechOfAfrica pour l’organisation d’un afterwork Afropreneur à Abidjan. Je parlais donc avec une amie de la rencontre et du but qui était de présenter le projet Afropreneur et parler de la campagne de crowdfunding qu’ils avaient lancés à ce sujet. Mais, dès que j’ai mentionné le mot “Crowdfunding” le visage de ma copine a changé, la sueur a commencé à couler comme si un début de diarrhée se signalait chez elle.

« Toi Nanda avec tes histoires de blog là hein, ça c’est quoi ça encore ? « 

Et là, je me suis rendu compte que ce qui parait souvent évident pour nous ne l’est forcément pas pour d’autres. Ajouté aussi au fait que la langue de Shakespeare n’est pas ami ami avec certaines personnes. J’ai fait ce petit article histoire de mettre tout le monde dans le bain et au même niveau d’information. Bonne lecture

Alors, le crowdfunding c’est quoi ?

crowdfunding imagePremièrement, c’est en anglais, je sais que vous le savez, mais bon ne sait-on jamais. Crowd pour Foule et Funding pour financement. Le crowdfunding est un financement participatif/Collectif qui se fait via internet pour aider les projets de création d’entreprise. Il met en relation des porteurs de projets et des internautes désireux d’investir dans ces projets.

Ah bon ? Mais comment ça fonctionne ?

C’est tout simple, on peut résumer le fonctionnement en trois entités :

Porteur de projets – Plateformes web – Internautes (investisseurs)


a- Porteur de projets ou la startup :

Vous avez un projet qui vous tient à cœur, vous voulez le réaliser. En lieu et place de vous tourner vers les banques pour un financement, vous optez pour une plateforme dédiée à ce sujet sur laquelle vous donnez tous les détails liés au projet. Cela vous permet de :

   – Donner de la visibilité à votre projet
   – Recevoir des dons/prêts
   – De trouver d’éventuels partenaires / Sponsors

b-Plateformes web :

Ce sont des sites internet dédiés à à cet objectif sur lesquels on peut présenter son projet pour une campagne. Il y en a 4 types :

  • Les plateformes de don : l’internaute (ici l’investisseur)  apporte un soutien financier au projet sans recevoir de contrepartie.
  • Les plateformes avec contrepartie en nature : l’internaute reçoit une contrepartie en nature
  • Les plateformes de prêts : les internautes accordent un prêt aux porteurs de projets
  • Les plateformes d’investissements directs : les internautes investissent directement dans le capital d’une entreprise en acquérant une participation dans le projet ou en devenant co-producteur et a le droit en échange à des contreparties financières en cas de succès commercial du projet.

Pour fonctionner, les plateformes prennent une commission, de 5 à 10% sur le montant des sommes récoltées.

Tiens tiens, intéressant, mais quelles sont les plateformes ?

Il en existe pas mal de plateformes, parmi elles on peut citer :

Sans titreKissKissBankBank

Kickstarter

Ulule

Indiegogo

c- L’internaute :

L’investisseur, celui qui, intéressé par le projet décide de vous faire soit des dons, soit des prêts. Un peu comme votre sauveur lol.

Voilà, j’espère que le crowdfunding est clair pour vous maintenant et que vous pourrez vous aussi faire le malin auprès de vos amis lol et l’utiliser pour vos projets.

Un conseil pour la route : Une campagne de crowdfunding réussie passe par le choix d’une plateforme en phase avec votre projet, une bonne présentation du projet et surtout sur une excellente stratégie marketing. Bonne chance.

Je vous invite à lire deux superbes articles sur le sujet, celui de Liebe « Dans les coulisses d’une campagnes de crowdfunding »  et « Comment mener à bien, une campagne de crowdfunding » d’Ola  de Tech Of Africa.

Share.

About Author

TokpaTIC est un blog d'actualité sur les TIC en Afrique avec un focus sur la Côte d'Ivoire

4 commentaires

Leave A Reply

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Filament.io 0 Flares ×