La Mafia Technologique 2.0 de Babi

8
1 Flares Filament.io Made with Flare More Info'> 1 Flares ×

Attention à la mafia 2.0

            Mes chers lecteurs, aujourd’hui j’ai décidé de parler d’un truc, d’une philosophie qui s’est installée à babi. C’est vrai que cela se passe partout et dans tous les domaines d’activité ; ce n’est donc pas nouveau mais bon je vous en parle pour que vous puissiez être sur vos gardes. Hein hein je vois déjà certains dire que je parle trop et alors ? ? Je disais donc que j’ai décidé de dire les « gbês » parce que ça fait mal. De quoi s’agit-il ? ? J’ai cherché un titre adéquat et j’ai hésité entre « Sorcellerie 2.0« , « Requins 2.0 » et même « Mafia 2.0 « . J’ai finalement opté pour « la mafia technologique 2.0 de babi« , ça fait plus accrocheur je crois (y).

Définition

             Tous ici nous avons un peu une idée de ce que signifie « mafia » ; selon Wikipedia « Une Mafia est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d’infiltration de la société civile et des institutions. ». Quand on parle de « mafia » on pense automatiquement aux italiens (on le voit toujours dans les films). Bref la définition que je peux donner est la suivante : « C’est un groupe de personnes avec à leur tête un chef, un leader je dirai, un gourou ; ils sont la plupart du temps sans pitié envers leurs adversaires et même souvent envers leurs propres membres quand ceux-ci déconnent ou pas.

Mafia 2.0 dans la place

Ils ont en même temps des alliés et des ennemis et souvent il signe un pacte avec certains de leurs adversaires etc« . La mafia technologique 2.0 de babi est donc un groupe de personnes qui aimerait avoir tous les honneurs, toute la priorité, mais qui pour le faire met les bâtons dans les roues de ceux qui sont dans ce domaine. Vous avez donc compris que comme toute mafia ils doivent être à l’honneur. Ils procèdent de plusieurs façons, j’ai donc essayé de résumer leur manière de procéder en titre.

Le vol de ton idée

          Toi, jeune ambitieux que tu es, tu as une idée ou même un projet qui se trouve être très intéressant et porteur de fruits. Tu en parles au cours d’une conférence et même autour de toi, mais comme tu n’as peut-être pas les moyens tu vas voir ton chef, le gourou de ton groupe pour qu’il puisse t’aider directement ou même te mettre en contact avec des personnes qui pourront le faire ; naïf, tu es tout heureux, tu expliques en long et en large le projet à ton gourou, tu lui dis tout heun jusqu’à le gars même comprend bien, il te dit ok je vais en parler à tel ou tel ou t’aider. Tu commences même à rêver au succès, etc. 

dit Adieu à ton projet oh

           EEhhh mon frère, ma soeur (je ne dis pas que tous les gourous sont comme ça heun). Au fur et à mesure que les jours passent tu te rends compte qu’on t’écarte carrément de ta propre chose, le gourou s’accapare ton projet. Un jour tu vois on dit ah, voilà Mr XXX, concepteur de tant… haaaaaan ? ? Te dis tu ? Je rêve ? Non tu ne rêves pas deh tu t’es fait voler ton idée et tu ne peux rien dire, comme on le dit dans notre jargon « ça ne va pas quelque part ». Tu vas te plaindre chez qui ? ? Est que t’est influent ? Est qu’on te connait ? Tu t’es fait voler ton projet cadeau oh. Yaaaaako parce que pour toi est fini, Abana*, Wahuye*. Et ça ce n’est pas seulement les gourous heun, au sein d’un même groupe cela se fait.

         C’est sûr  que pleins de gens se sont déjà retrouvés dans cette situation (ça m’est déja arrivé pendant un stage dans une boite de la place) et c’est dans tous les secteurs même, mais comme je suis dans la 2.0 j’ai décidé d’en parler. Toi à qui cela est dejà arrivé, attrape ton coeur, tire en les leçons et veille sur ta bouche, tes relations, on ne dit pas tout au gourou,aux connaissances,aux amis, etc.Non .

On te torpille : avec nous, ou tu coules

         Dans la mafia le slogan c’est : « avec nous ou tu coules » et leurs adversaires s’ils ne sont pas forts coulent grave. Comment procèdent-ils ?

         Toi, peux être que tu viens d’arriver dans le secteur et tu as des idées géniales. Quand c’est comme ça le gourou ou ses gars viennent vers toi pour que tu fasses partir de leurs clans, erreur malheur pour toi si tu refuses c’est la guerre que tu as déclarée. « hann regardez-moi ce petit impoli là il veut dire quoi ? Moi VAKOUMGBAI je vais le voir et il ose me dire non il va voir ici. » mon frère, ma soeur, sache que tu viens de signer ton arrêt de mort.

Bah voilà le gourou se fait des sous sur ton dos

         Mdrr c’est vrai que le terme « mort » est exagéré, mais ah, dit-toi que si tu n’es pas dur tchoko natchaka * ils vont te finir. Je disais donc que toi le petit (quand je dis petit là ce n’est pas une affaire d’âge heun, je parle d’expérience, de renommée, etc) tu as de superbes idées, mais puisque tu as osé dire non à la mafia un processus pour te finir est déclenché, j’appelle ce processus « Tchoukpa Kpaka « .

1.   l’étape du dénigrement

          On te dénigre partout, en tout cas tout ce qui peut-être dit sur toi dans le but de te faire couler sera dit. On te fait passer pour un plaisantin aux yeux des gens, pour un clown pour ne pas que les gens puissent te considérer et écouter tes idées. Quand lors d’un évent tu passes peut-être pour exposer sur un truc ils diront : « ohhhhhhh laisse lui là c’est un « plaihantin » », un bon à rien ….

2.   l’étape du  « fermer toutes les portes »

         Là on te torpille auprès de personnes influentes, des entreprises en tout cas tous ceux qui contribuent à l’avancée des TIC au pays. Donc toutes les portes te sont fermées, tu ne comprends pas ce qui se passe. AAaaah souviens toi tu as osé dire NON , ah ah c’est à cause de ça que tu te retrouves dans cette situation là.

Est ce que tu as coeur de dire non?

            Et là si tu n’es pas dur d’esprit ça va causer un choc dans ta vie, un choc tel que si tu n’y prends pas garde tu risques de ne jamais réaliser tes projets. Il y en a pleins et quand c’est comme ça ceux qui ont peur de finir comme toi ou de subir ce que tu as subi, préfèrent ne pas les affronter, ils leur disent toujours oui, d’éternels bénis oui oui, des lèches-bottes tout ça pour rester dans les grâces du gourou qui se charge de faire leur publicité, les propulser aux yeux des hommes (qu’ils soient talentueux ou pas) parce que tout simplement ils se plient à la volonté de celui-ci. En tout cas ce que je peux dire c’est de faire beaucoup attention, de faire rarement confiance aux gens même tes propres amis, car qui sait un jour ils voudront être tes gourous et quand tu vas refuser, ils enclencheront le processus « Tchoukpa Kpaka  » . J’oubliais il arrive souvent que même le gourou se fasse « tuer » par soit son homme de main ou le gourou d’un autre clan (ah ah si si ils ne sont pas épargnés). Voilà Je Dis Ca Je Dis Bien Quelque Chose ; que celui qui se sente morveux se mouche je n’ai pas dit le nom de quelqu’un mais j’ai seulement voulu dénoncer un fait qui mine notre monde en particulier celui des TIC. Je sais de quoi je parle, j’ai vécu ça en entreprise et je vous assure ça fait très mal, très très mal. Parole d’une lionne blessée 2.0

ps : si vous ne voyez plus un article sur ce blog c’est que les gourous auront eu raison de moi

Abana(langue dioula), Wahuye(baoulé): c’est fini

tchoko natchaka: de toute façon

Share.

About Author

TokpaTIC est un blog d'actualité sur les TIC en Afrique avec un focus sur la Côte d'Ivoire

8 commentaires

  1. C’est vrai ce que tu dis, ma sœur, cela arrive aussi souvent quand on parle de ces projet à des gens à peines connus sur les réseaux sociaux. Ils s’abonnent à vos mis-à-jours publiques vous suivent dans toutes vos activités. Et, attention à vous si vous lâchez un mot sur vos projets; hop ils vous les piquent….Alors prudence avec les réseaux sociaux.. 🙂

Leave A Reply

1 Flares Twitter 1 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 0 Email -- Filament.io 1 Flares ×