Docteur Yapo présente Ingrid, la nouvelle version du site kenneur

0

kenneur.net

Kenneur.net , le site de petites annonces gratuites dont je vous parlais il y a de cela plus d’un an (voir l’article ici) fait son petit bonhomme de chemin. Le 1er mai dernier, nous avons eu droit au lancement de sa nouvelle version InGrid, en bonne affairée devant l’Éternel, je reçois ici son concepteur pour en savoir plus sur la dite version et avoir son avis sur l’évolution de l’e-commerce en Côte d’Ivoire, lui, c’est Monsieur Yapo Yaou Jean-Marie Vianney connu sous le pseudonyme de Docteur Yapo. Bonne lecture

Qui est Docteur Yapo ?

On m’appelle Docteur YAPO, à l’état-civil je me nomme YAPO Yaou Jean-Marie Vianney, je sais, c’est un peu long :p

Docteur Yapo

Je suis titulaire d’un baccalauréat C (série scientifique) obtenu en 2007 à Abidjan, après ça j’ai fait un BTS en NTIC (nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). Par la suite, je suis venu à Paris pour poursuivre mes études supérieures, j’ai intégré EPITA pour une année prépa-intégrée en informatique, puis j’ai choisi de m’orienter vers les métiers de l’internet et du marketing numérique ; ce qui m’a poussé à adhérer à HETIC (Hautes Études des Technologies de l’Information et de la Communication) où j’obtiens le master 1. J’intègre ensuite IESA Multimédia pour le master 2, aujourd’hui, je suis diplômé de cette école et donc Expert en Stratégie Digitale. Je suis Directeur de projets techniques à Afrimarket

Je fais un aparté pour noter ici que je ne suis pas Docteur (je n’ai pas de doctorat), c’est juste une appellation.

Ok, tu as lancé le 1er mai dernier, InGrid, la nouvelle version sociale de ton site Kenneur, peux-tu nous en dire plus sur le sujet ?

InGrid est la nouvelle version de Kenneur.net, un site de petites annonces.

Présentation Kenneur

Aujourd’hui, nous avons pour objectif de permettre à nos utilisateurs de créer un réseau d’affaires fort grâce à une meilleure socialisation de la plateforme. Ainsi donc au-delà du simple fait de pouvoir publier des annonces, il est désormais possible de suivre des annonceurs et de se faire suivre, d’échanger directement sur la plateforme via la messagerie instantanée, ce qui permet de ne pas perdre de temps lors de la conclusion d’une affaire.

L’algorithme du moteur de recherche a également été modifié, ce qui donne la possibilité de trouver des annonces, des boutiques, mais aussi des annonceurs.

Un système de commentaire sur les annonces permet aussi une meilleure interactivité sur les articles et services proposés, c’est une option qui oriente les clients potentiels dans leurs choix.

D’une manière générale, c’est cet ensemble de fonctionnalité qui est pris en compte dans la mise à jour du 1er mai, sinon il y a bien d’autres fonctionnalités en cours de développement qui seront intégrées dans les prochaines mises à jour d’InGrid.

On a plusieurs plateformes de ce genre à Abidjan, ne trouves-tu pas le terrain saturé ?

kenneur en AfriqueAujourd’hui, nous avons pour objectif de permettre à nos utilisateurs de créer un réseau d’affaires fort grâce à une meilleure socialisation de la plateforme.

Tu sais, je pense que c’est bon signe qu’il y ait plusieurs plateformes dans ce sens ; cela signifie qu’il y a bien un marché.

Personnellement, je fais beaucoup de benchmark, et j’ai des coups de Coeur sur certaines plateformes ivoiriennes de ce genre, par contre il y a pas mal qui laissent à désirer, mais bon, c’est déjà bien d’essayer quelque chose.

Concernant Kenneur.Net, je l’ai développé non pas pour faire de la concurrence, mais pour offrir un service dont l’objectif à terme est de mettre en place une plateforme d’e-commerce d’un tout autre genre, au moment venu, je vous en parlerai si Dieu le veut.

La différence entre Kenneur.net et les plateformes ivoiriennes existantes est principalement le fait que Kenneur.net soit disponible dans plusieurs pays d’Afrique francophone, mais je pense aussi que InGrid apporte une différenciation importante avec son aspect social, mais ça sera aux utilisateurs d’en juger.

Quels sont tes objectifs à long terme avec Kenneur ?

Comme je l’avais déjà évoqué l’objectif est de développer une plateforme d’e-commerce d’un nouveau genre.

Kenneur.net votre réseau social d'e-commerce

Kenneur.net votre réseau social d’e-commerce

Nous sommes actuellement en train de travailler sur de nouveaux concepts qui vont orchestrer le lancement de la vision de Kenneur.net, le changement de stratégie pour devenir un réseau social de commerce est quand même évocateur. Pour l’heure, je ne peux pas trop m’étendre sur l’explication de la vision, mais globalement l’objectif, c’est ce dont je viens de vous parler.

Es-tu satisfait de ton travail avec Kenneur ?

Je pense qu’il y a encore beaucoup de choses que je dois offrir en terme de service, mais pour l’heure, je reste satisfait de ce qui a été fait, je n’oublie toutefois pas le fait que ce n’est pas encore le niveau visé, ce qui fait que nous travaillons régulièrement sur Kenneur.net. La vision est d’autant plus grande que nous ne pouvons pas nous arrêter de travailler.

Avant de conclure, peux-tu nous donner ton avis sur l’e-commerce en Côte d’Ivoire ?

E-commerce en Côte d'IvoireLe sujet de l’e-commerce en Côte d’Ivoire me fait toujours un pincement au cœur quand je dois en parler.

Il y a beaucoup d’opportunité au niveau du commerce en ligne en Côte d’Ivoire, nous assistons à une meilleure pénétration de l’internet en Afrique et aussi en Côte d’Ivoire, on remarque aussi que les Ivoiriens se familiarisent avec l’internet, c’est par le fait du pullulement des réseaux sociaux.

Aujourd’hui, il y a certains acteurs occidentaux de l’e-commerce qui s’implantent en Côte d’Ivoire et c’est déjà un pas vers l’avancée. Cependant, le problème de la mauvaise bancarisation du pays ne joue pas en la faveur de l’exercice du commerce électronique, toutefois des alternatives sont mises en œuvre par les sociétés de téléphonie pour permettre le paiement en ligne.

Il y a aussi le problème de l’adressage des rues, certaines communes sont adressées, mais faiblement, ce qui force les systèmes de livraisons des acteurs de l’e-commerce en Côte d’Ivoire à se baser essentiellement sur les points relais, c’est une bonne alternative, mais il y a mieux à faire.

Je pense, et je sais que beaucoup partagent cette pensée avec moi, les banques doivent jouer le jeu et favoriser la bancarisation de la population, elles doivent aussi mettre à disposition des API de paiement afin que l’on puisse disposer de plusieurs moyens de paiement en ligne.

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’e-commerce en Côte d’Ivoire, c’est une affaire qui concerne tout le monde, en partant de l’État (qui a une grosse part de responsabilité) au particulier.

Ton mot de fin ?

Je te remercie de l’intérêt que tu me portes, c’est un honneur pour moi de répondre à tes questions.

Pour finir, j’aimerais inviter les internautes africains et ivoiriens particulièrement à essayer Kenneur.net pour leur commerce sur internet. C’est ensemble qu’on offrira à l’Afrique ses services internet.

Retrouvez Kenneur sur : site Facebook Twitter.

Share.

About Author

TokpaTIC est un blog d'actualité sur les TIC en Afrique avec un focus sur la Côte d'Ivoire

Leave A Reply